Votre jupon dépasse…

Votre jupon dépasse…

Ma robe déborde, dégouline de son cadre, elle est plus vivante que mon corps et si je me penche encore, je vais tomber. L'apparence est plus puissante et plus lourde que les tendons retenant les muscles accrochés, crispés sur le rebord, essayant maladroitement...

Lire la suite

L'hiver

L'hiver

C'est presque l'hiver, la grande hibernation peut commencer, et quand on voit le monde, la tentation est si grande de se cacher la tête dans l'oreiller. Mais il faut être prudent, rester couché, c'est se couper du reste, de son corps même, et à quoi sert...

Lire la suite

Ces quelques fleurs

Ces quelques fleurs

Je les ai oubliées au fin fond de l'atelier, là bas, trop loin, quelle taille, je ne sais plus, grandes, plus grandes que la nature, monstrueuses, anormales, dévorantes, fleurs ogresses pleines de nuit, profondes, obscures, presque nénuphars si tu as...

Lire la suite

Bouge !

Bouge !

Bouge, bouge, tout tremble, la mer monte, les montagnes sont englouties, la neige recouvre tout, le soleil brûle, les roches s'effondrent, c'est la course, la panique, il faut réagir, sauver les enfants, sauver les parents, les étrangers, les autochtones,...

Lire la suite

Fleur molle

Fleur molle

La lumière est terne, la couleur un peu violette neutralise les désirs, la fleur est molle, moitié morte, peut être bien qu'un ange essaie de passer?ou biendouceurs, douceurs, l'amour et l'étreinte secrète consoleront nos pires chagrins et tu trouveras...

Lire la suite

La bouche bleue

La bouche bleue

Coup de poing, coup de pied, tuméfié, torturé, le corps n'est plus plaisir mais douleur, tant pis, il faut foncer, le sang coule, faut se battre, même avec un oeil au beurre noir et une bouche bleue, je me relève la rage aux dents, les poings en avant,...

Lire la suite

La tulipe

La tulipe

Des ténèbres confortables jaillit une fleur émue, trempée de vie, attirant à elle seule toute la lumière du monde. Et les démons dégoutés rendent leurs armes, impuissants…

Lire la suite

l'arme

l'arme

L'homme rapporte mieux par sa mort que dans sa vie. Au lieu de me croire éternelle, je vais donc faire le commerce des armes. Et comme je ne suis pas foutue de mettre un pied dans la réalité, je vais vendre des armes virtuelles, où la beauté de la destructrice...

Lire la suite

Le commencement ou la fin ?

Le commencement ou la fin ?

Je ne sais plus si la création est le commencement de tout, et dans ce cas, est-ce que la destruction va l'anéantir, est-ce que les créateurs en tout genre vont arrêter d'inventer, un jour ? La consommation pure et dure aura-t-elle gagné sa place suprême…?...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>